Urstadt Biddle Properties Inc. annonce ses résultats d’exploitation pour le premier trimestre de l’exercice 2020 |


GREENWICH, Conn. – (FIL D’AFFAIRES) –$ UBA #REIT—Urstadt Biddle Properties Inc. (NYSE: UBA et UBP), une fiducie d’investissement immobilier, a annoncé aujourd’hui ses résultats d’exploitation pour le premier trimestre clos le 31 janvier 2020.

Le bénéfice net applicable aux actionnaires ordinaires et ordinaires de catégorie A pour son premier trimestre de l’exercice 2020 était de 5 071 000 $ ou 0,13 $ par action ordinaire de catégorie A diluée et de 0,12 $ par action ordinaire diluée, comparativement à 5 854 000 $ ou 0,16 $ par action ordinaire de catégorie A diluée et 0,14 $ par action ordinaire diluée. au premier trimestre de l’année dernière.

Les fonds provenant de l’exploitation («FFO») pour le premier trimestre de l’exercice 2020 étaient de 12 897 000 $ ou 0,34 $ par action ordinaire de catégorie A diluée et 0,30 $ par action ordinaire diluée, comparativement à 13 537 000 $ ou 0,36 $ par action ordinaire de catégorie A diluée et 0,32 $ par action ordinaire diluée au cours du dernier exercice. premier trimestre de l’année.

Au 31 janvier 2020, les immeubles consolidés de la société étaient loués à 92,8% (contre 92,9% à la fin de l’exercice 2019) et occupés à 91,2% (contre 91,4% à la fin de l’exercice 2019). La société compte actuellement 329 200 pieds carrés de logements vacants dans son portefeuille consolidé, dont 41 000 pieds carrés sont en phase de négociation de bail. De plus, la société négocie des lettres d’intention avec des locataires potentiels sur un autre espace vacant de 116 000 pieds carrés. De plus, comme indiqué précédemment, au 31 janvier 2020, le pourcentage loué est considéré comme loué et le pourcentage d’occupation au 31 janvier 2020 est considéré comme inoccupé, 65700 pieds carrés d’espace de vente au détail (1,4% de notre superficie consolidée) anciennement loué au sol par Toys R ‘Us et Babies R’ Us au centre commercial Danbury Square de l’entreprise à Danbury, CT. Toys R ‘Us et Babies R’ Us a fait faillite au cours de l’exercice 2017, et ce bail foncier a été acheté auprès de Toys R ‘Us et Babies R’ Us et pris en charge par un investisseur immobilier en août 2018. Le taux de location pour les 65 700 pieds carrés l’espace était et reste à 0 $ pour la durée du bail, et la société n’a pas eu d’autres baux avec Toys R ‘Us ou Babies R’ Us, de sorte que les flux de trésorerie de la société n’ont pas été affectés par la faillite de Toys R ‘Us et Babies R ‘Us. À la date de ce communiqué, la société n’avait pas été informée si le nouveau propriétaire du bail avait un locataire pour l’espace.

Le pourcentage de biens loués et le pourcentage de biens occupés mentionnés dans le paragraphe précédent excluent les coentreprises non consolidées de la société. Au 31 janvier 2020, la société détenait des participations dans six coentreprises non consolidées (723000 pieds carrés), louées à 93,7% (96,1% au 31 octobre 2019).

Commentant les résultats d’exploitation du trimestre, Willing L. Biddle, président et chef de la direction de la société, a déclaré: «Nous avons connu un autre trimestre d’exploitation solide et nos propriétés continuent de bien performer, les résultats d’exploitation des mêmes propriétés ayant augmenté d’environ 1,9% au cours du trimestre par rapport à premier trimestre de l’an dernier. Bien que notre FFO ait été inférieur en valeur monétaire et par action par rapport au premier trimestre de l’année dernière, cela est dû principalement à plusieurs transactions de financement et d’investissement positives qui bénéficieront à la société à long terme mais ont eu un effet négatif sur la comparaison des FFO. au cours de notre premier trimestre de l’exercice 2020 par rapport au premier trimestre de l’an dernier. Au cours de notre quatrième trimestre de l’exercice 2019, nous avons émis 110 millions de dollars d’une nouvelle série d’actions privilégiées au taux de coupon de 5,875%, l’un des taux de coupon les plus bas jamais enregistrés pour une société non cotée. La principale raison de cette nouvelle émission de série était de racheter nos 75 millions de dollars d’actions privilégiées de série G à rendement supérieur de 6,75%. Bien que le coupon inférieur entraînera des économies de coûts à long terme pour la société, un capital excédentaire de 35 millions de dollars a été mobilisé, dont 15 millions de dollars sont utilisés pour le développement de notre projet de vente au détail et de libre-entreposage en construction adjacent à notre Stratford, CT propriété. Ce nouveau développement ne sera achevé qu’à la fin de 2020 ou au début de 2021 et entraînera une dilution de notre FFO jusqu’à sa stabilisation, car nous verserons des dividendes sur la portion excédentaire des actions privilégiées avant la production de flux de trésorerie par le nouveau développement. La réduction des FFO ce trimestre par rapport à l’an dernier a été encore accentuée par une augmentation de la rémunération des employés par rapport à l’an dernier, récompensant nos employés et la direction pour les solides résultats d’exploitation de la société au cours de l’exercice 2019 et leur excellente performance continue. Au premier trimestre, nous avons continué de renforcer notre portefeuille global en élaguant deux petites propriétés qui ne correspondaient pas à notre stratégie d’investissement. Nous avons vendu Bernards Square, un petit immeuble de bureaux à Bernardsville, dans le New Jersey, que nous avons acheté en 2012 dans le cadre d’un portefeuille de trois propriétés, y compris notre centre commercial ancré à l’épicerie New Providence, New Jersey. La vente s’est déroulée avec succès sur notre plan initial d’amélioration de la place Bernards, en augmentant son taux d’occupation, puis en le désinvestissant du portefeuille. Ce trimestre, nous avons également vendu un immeuble commercial à locataire unique situé à Carmel, dans l’État de New York, à un utilisateur de restaurant. Ces deux ventes nous confèrent un portefeuille de 81 propriétés parmi les meilleures de sa catégorie, couvrant 5,3 millions de pieds carrés, dont 84% sont ancrés dans des épiceries, des pharmacies ou des clubs de vente en gros, ce qui, selon nous, est le meilleur type de propriété de détail à investir.  »

M. Biddle a poursuivi… «La location de l’espace vacant de notre portefeuille est le principal objectif de la direction en ce moment. Ce trimestre, nous avons signé des baux pour 14 300 pieds carrés d’espace vacant dans notre portefeuille et renouvelé des baux pour 131 600 pieds carrés. Les loyers sur les nouveaux baux étaient 5,17% plus élevés que les loyers précédents pour les mêmes espaces, et les loyers sur les renouvellements étaient 6,72% plus élevés que les loyers venant à expiration pour les mêmes espaces. Sur les 329 200 pieds carrés de logements vacants restants dans notre portefeuille consolidé, nous avons environ 41 000 pieds carrés en phase de négociation de bail et nous négocions des lettres d’intention avec des locataires potentiels pour plus de 116 000 pieds carrés. De plus, le 31 janvier, nous avons livré un espace de supermarché de 40 000 pieds carrés à Whole Foods Markets, que Whole Foods est en train de construire, et la constatation des revenus commencera au deuxième trimestre de l’exercice 2020. Nous sommes également sur le point de livrer deux espaces totalisant 20 800 pieds carrés à Family Dollar et Dollar Tree à notre propriété Passaic, NJ, et la reconnaissance des revenus commencera à la livraison. Nous n’avons été touchés par aucune faillite de détaillant ce trimestre. Nous sommes dans le commerce de détail ancré dans les épiceries et non dans celui des centrales électriques, mais nous surveillons attentivement certains de nos locataires. Les articles de sport de Modell tentent d’éviter la faillite et nous ont informés qu’ils fermeraient leur seul magasin dans notre portefeuille (à notre centre commercial Ridgeway), et nous avons déjà un intérêt pour cet espace d’un autre locataire. AC Moore se trouve dans une situation similaire, et nous prévoyons qu’ils fermeront le seul magasin qu’ils ont avec nous (dans notre centre commercial de Yorktown, NY) à un moment donné dans un proche avenir, et nous sommes également déjà en discussion avec d’autres locataires à ce sujet. espace. Nous nous attendons à ce que certains segments de détaillants continuent d’être confrontés à des défis dans l’environnement actuel alors qu’ils s’adaptent à la nouvelle économie, mais nous avons la chance d’avoir des propriétés bien situées dans des zones à forte démographie souhaitables pour les nouveaux locataires. »

Lire  Chaque jour est un jour férié pour le secteur pétrolier au Colorado

Urstadt Biddle Properties Inc. est une fiducie de placement immobilier auto-administrée qui possède ou détient des participations dans 81 propriétés contenant environ 5,3 millions de pieds carrés d’espace. Coté à la Bourse de New York depuis 1970, il offre aux investisseurs un moyen de participer à la propriété de propriétés génératrices de revenus. Elle a versé 200 trimestres consécutifs de dividendes ininterrompus à ses actionnaires depuis sa création et a augmenté le total des dividendes à ses actionnaires au cours des 26 dernières années consécutives.

Certaines déclarations contenues dans ce document peuvent constituer des «déclarations prospectives» au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent entraîner les résultats, performances ou réalisations réels. de la société d’être sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces déclarations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques associés au calendrier et aux coûts associés aux améliorations immobilières, aux engagements de financement et aux facteurs concurrentiels généraux.

(Le tableau suit)

Urstadt Biddle Properties Inc. (NYSE: UBA et UBP)

Résultats du premier trimestre 2020 (non audités)

(en milliers, sauf les données par action)

Trois mois terminés

31 janvier

2020

2019

Revenus

Revenus de location

32 945 $

33 261 $

Résiliation du bail

209

17

Autre revenu

1 194

989

Revenus totaux

34,348

34,267

Dépenses d’exploitation

Propriété d’exploitation

5 929

5 930

Impôts fonciers

5 810

5 913

Dépréciation et amortissement

7 135

6 940

général et administratif

2 777

2 654

Jetons de présence et dépenses des administrateurs

105

108

Total des dépenses d’exploitation

21 756

21 545

Résultat d’exploitation

12 592

12 722

Revenus non opérationnels (dépenses):

Charges d’intérêts

(3 339)

(3 578)

Capitaux propres dans le résultat net des coentreprises non consolidées

513

342

Gain sur vente de titres négociables

403

Gain / (perte) sur la vente de propriétés

(339)

Intérêts, dividendes et autres revenus de placements

94

129

Revenu net

9 521

10 018

Intérêts non-majoritaires:

Résultat net attribuable aux intérêts non contrôlants

(1 038)

(1 101)

Bénéfice net attribuable à Urstadt Biddle Properties Inc.

8 483

8 917

Dividendes sur actions privilégiées

(3 412)

(3 063)

Revenu net applicable aux actionnaires ordinaires et aux actionnaires ordinaires de catégorie A

5 071 $

5 854 $

Bénéfice dilué par action:

Par action ordinaire de catégorie A:

0,13 $

0,16 $

Par action ordinaire:

0,12 $

0,14 $

Nombre moyen pondéré d’actions en circulation (dilué):

Classe A commune et classe A commune équivalente

29,648

29 547

Commun et équivalent commun

9 447

9,199

Résultats d’exploitation

Les informations suivantes résument nos résultats d’exploitation pour les trimestres terminés les 31 janvier 2020 et 2019 (montants en milliers):

Trois mois terminés

31 janvier

Changement attribuable à

Revenus

2020

2019

Augmenter

(Diminution)

% Changement

Propriété

Acquisitions / Ventes

Propriétés détenues

Les deux périodes

(Note 1)

Loyers de base

24 950 $

24 809 $

141 $

0,6%

57 $ US

84 $

Recouvrements des locataires

7,995

8 452

(457)

(5,4)%

39

(496)

Autre revenu

1 194

989

205

20,7%

1

204

Dépenses d’exploitation

Propriété d’exploitation

5 929

5 930

(1)

37

(38)

Impôts fonciers

5 810

5 913

(103)

(1,7)%

34

(137)

Dépréciation et amortissement

7 135

6 940

195

2,8%

5

190

général et administratif

2 777

2 654

123

4,6%

n / a

n / a

Produits / charges hors exploitation

Charges d’intérêts

3,339

3,578

(239)

(6,7)%

120

(359)

Intérêts, dividendes et autres revenus de placements

94

129

(35)

(27,1)%

n / a

n / a

Note 1 – Les immeubles détenus au cours des deux périodes comprennent uniquement les immeubles détenus pour l’ensemble des périodes de 2020 et 2019 et pour les intérêts débiteurs, le montant comprend également les intérêts débiteurs de la société mère. Toutes les autres propriétés sont incluses dans la colonne acquisition / vente de propriétés. Aucune propriété n’est exclue de l’analyse.

Les loyers de base ont augmenté de 0,6% pour s’établir à 25,0 millions de dollars pour la période de trois mois close le 31 janvier 2020, comparativement à 24,8 millions de dollars pour la période comparable de 2019. La variation du loyer de base et les variations des autres postes du compte de résultat analysées dans le tableau ci-dessus étaient attribuables à:

Acquisitions et propriétés vendues:

Au cours des trois premiers mois de l’exercice 2019, nous avons acheté une propriété totalisant 177 000 pieds carrés, et au cours de l’exercice 2019, nous avons vendu une propriété totalisant 10 100 pieds carrés. Au cours des trois premiers mois de l’exercice 2020, nous avons vendu deux propriétés totalisant 18 100 pieds carrés. Ces propriétés représentaient toutes les variations de revenus et de dépenses attribuables aux acquisitions et aux ventes de propriétés au cours du trimestre clos le 31 janvier 2020 par rapport à l’exercice 2019.

Propriétés détenues au cours des deux périodes:

Revenus

Loyer de base

La faible augmentation nette des loyers de base pour la période de trois mois terminée le 31 janvier 2020, par rapport à la période précédente correspondante, était principalement attribuable à une augmentation des loyers de base dans la plupart des propriétés liée aux augmentations normales des loyers de base prévues dans nos baux et nouveaux contrats de location dans certains immeubles compensés par une baisse du loyer de base de six immeubles liée aux logements vacants. La plus importante de ces vacances était la libération de TJ Maxx à notre propriété de New Milford, CT et d’un locataire de notre propriété de Stamford, CT après le premier trimestre de l’exercice 2019.

Au cours des trois premiers mois de l’exercice 2019, nous avons loué ou renouvelé environ 145 800 pieds carrés (ou environ 3,2% de la superficie locative consolidée totale des immeubles). Au 31 janvier 2020, les immeubles consolidés de la Société étaient loués à 92,8% (92,9% au 31 octobre 2019).

Récupération des locataires

Au cours de la période de trois mois terminée le 31 janvier 2020, les recouvrements auprès des locataires (qui représentent les remboursements des locataires pour les charges d’exploitation et les impôts fonciers) ont diminué de 496 000 $ net, par rapport à la période précédente correspondante. Cette diminution est principalement attribuable à une importante réduction de la taxe foncière sur l’une de nos propriétés causée par une évaluation réduite dans le cadre d’une procédure réussie de réduction de la taxe, ce qui réduit le montant à facturer aux locataires de cette propriété. De plus, cette diminution a été causée par un écart négatif de 400 000 $ lié au rapprochement des charges à payer pour les recouvrements de taxes foncières facturés aux locataires au premier trimestre des exercices 2019 et 2020. Cette diminution nette a été compensée par une augmentation des charges par une augmentation des évaluations foncières de certaines de nos propriétés.

Dépenses

Exploitation de la propriété

Au cours de la période de trois mois close le 31 janvier 2020, les charges d’exploitation des immeubles sont restées relativement inchangées par rapport à la période précédente correspondante.

Impôts fonciers

Au cours de la période de trois mois terminée le 31 janvier 2020, les impôts fonciers ont diminué de 137 000 $ par rapport à la période précédente correspondante, principalement en raison d’une importante réduction de la taxe foncière sur l’une de nos propriétés causée par une évaluation réduite dans le cadre d’une taxe réussie. procédure de réduction compensée par une augmentation des évaluations foncières pour un certain nombre de nos propriétés détenues au cours des deux périodes.

L’intérêt

Au cours de la période de trois mois terminée le 31 janvier 2020, les intérêts débiteurs ont diminué de 359 000 $ par rapport aux périodes antérieures correspondantes en raison d’une réduction des intérêts débiteurs liés à notre facilité de crédit renouvelable. En octobre 2019, nous avons utilisé une partie du produit d’une nouvelle série d’actions privilégiées pour rembourser tous les montants impayés sur notre facilité de crédit renouvelable.

Dépréciation et amortissement

Au cours de la période de trois mois terminée le 31 janvier 2020, la dépréciation et l’amortissement ont augmenté de 190 000 $ par rapport à la période précédente, principalement en raison d’une radiation d’améliorations locatives liées à un locataire qui a quitté notre propriété de Danbury, CT au premier trimestre de exercice 2020.

Dépenses générales et administratives

Les frais généraux et administratifs ont connu une augmentation nette au cours de la période de trois mois terminée le 31 janvier 2020 par rapport aux périodes précédentes correspondantes en raison d’une augmentation de 454 000 $ des charges de rémunération et d’avantages sociaux principalement liée à une augmentation des primes en espèces versées au cours du premier trimestre de l’exercice 2020 par rapport à la période précédente correspondante et une augmentation des frais d’assurance médicale au premier trimestre de l’exercice 2020 par rapport à la période précédente correspondante.

Mesure financière non conforme aux PCGR

Fonds d’exploitation («FFO»)

La société considère les fonds d’exploitation («FFO») comme une mesure supplémentaire de notre rendement d’exploitation. Nous déclarons les FFO en plus du bénéfice net applicable aux actionnaires ordinaires et de la trésorerie nette provenant des activités d’exploitation. La direction a adopté la définition suggérée par la National Association of Real Estate Investment Trusts («NAREIT») et définit FFO comme le revenu net (calculé conformément aux PCGR) excluant les gains ou les pertes provenant de la vente de biens immobiliers, plus l’amortissement lié à l’immobilier et amortissement et après ajustements pour les coentreprises non consolidées.

La direction considère les FFO comme une mesure supplémentaire significative du rendement d’exploitation, car elle exclut principalement l’hypothèse selon laquelle la valeur des actifs immobiliers de la société diminue de façon prévisible au fil du temps et les analystes du secteur l’ont acceptée comme mesure du rendement. Le FFO est présenté pour aider les investisseurs à analyser la performance de la Société. Il est utile car il exclut divers éléments inclus dans le résultat net qui ne sont pas représentatifs de notre performance opérationnelle, tels que les gains (ou les pertes) provenant de la vente de biens immobiliers et la dépréciation et l’amortissement. Cependant, FFO:

  • ne représente pas les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation conformément aux PCGR (qui, contrairement aux FFO, reflètent généralement tous les effets de trésorerie des transactions et autres événements dans la détermination du bénéfice net); et

  • ne doit pas être considérée comme une alternative au résultat net comme une indication de notre performance.

Les FFO tels que définis par nous peuvent ne pas être comparables à des éléments de même titre déclarés par d’autres fiducies de placement immobilier en raison de différences possibles dans l’application de la définition de NAREIT utilisée par ces FPI. Le tableau ci-dessous présente un rapprochement du bénéfice net applicable aux actionnaires ordinaires et aux actionnaires ordinaires de catégorie A conformément aux PCGR et aux FFO pour les périodes de trois mois terminées les 31 janvier 2020 et 2019 (montants en milliers):

(Le tableau suit)

Urstadt Biddle Properties Inc. (NYSE: UBA et UBP)

Résultats du premier trimestre 2020

(en milliers, sauf les données par action)

Rapprochement du revenu net disponible aux actionnaires ordinaires et aux actionnaires ordinaires de catégorie A avec les fonds provenant de l’exploitation:

Trois mois terminés

31 janvier

2020

2019

Revenu net applicable aux actionnaires ordinaires et aux actionnaires ordinaires de catégorie A

5 071 $

5 854 $

Amortissement des biens immobiliers

5 671

5 664

Amortissement des améliorations locatives et des indemnités

1 036

883

Amortissement des frais de location reportés

407

393

Dépréciation et amortissement des coentreprises non consolidées

373

380

Perte à la vente d’un bien

339

Perte sur vente de biens immobiliers dans une coentreprise non consolidée

363

Fonds provenant des opérations applicables aux actionnaires ordinaires et aux actionnaires ordinaires de catégorie A

12 897 $

13 537 $

Fonds de fonctionnement (dilués) par action:

Commun

0,30 $

0,32 $

Classe A Commun

0,34 $

0,36 $

Nombre moyen pondéré d’actions en circulation (dilué):

Commun et équivalent commun

9 447

9,199

Classe A commune et classe A commune équivalente

29,648

29 547

Mesure financière non conforme aux PCGR

Bénéfice d’exploitation net du même bien («NOI»)

Nous présentons le bénéfice d’exploitation net pour le même bien («MII pour le même bien»), qui est une mesure financière non conforme aux PCGR. La même propriété NOI exclut du bénéfice d’exploitation net («NOI») les propriétés qui n’ont pas été détenues pendant les périodes complètes présentées. La mesure financière PCGR la plus directement comparable à celle de NOI est le bénéfice d’exploitation. Pour calculer le résultat net d’exploitation, le bénéfice d’exploitation est ajusté pour ajouter la dépréciation et l’amortissement, les frais généraux et administratifs, les intérêts débiteurs, l’amortissement des actifs incorporels de location supérieurs et inférieurs au marché et pour exclure les ajustements de loyer linéaires, les intérêts, les dividendes et autres revenus de placement, les capitaux propres. en résultat net des coentreprises non consolidées, gain / perte sur vente d’immeubles en exploitation.

Nous utilisons Same Property NOI en interne comme mesure du rendement et croyons que Same Property NOI fournit des informations utiles aux investisseurs concernant notre situation financière et nos résultats d’exploitation, car elle ne reflète que les éléments de produits et de charges engagés au niveau de la propriété. Notre direction utilise également Same Property NOI pour évaluer les performances au niveau de la propriété et pour prendre des décisions concernant l’allocation des ressources. De plus, nous pensons que Same Property NOI est utile aux investisseurs en tant que mesure du rendement car, comparé d’une période à l’autre, Same Property NOI reflète l’impact sur les opérations des tendances des taux d’occupation, des taux de location et des coûts d’exploitation sur une base sans effet de levier, fournissant une perspective pas immédiatement des revenus des activités poursuivies. Même propriété NOI exclut certaines composantes du bénéfice net attribuable à Urstadt Biddle Properties Inc. afin de fournir des résultats qui sont plus étroitement liés aux résultats d’exploitation d’une propriété. Par exemple, les intérêts débiteurs ne sont pas nécessairement liés à la performance opérationnelle d’un actif immobilier et sont souvent engagés au niveau de l’entreprise plutôt qu’au niveau de la propriété. De plus, la dépréciation et l’amortissement, en raison de la comptabilité historique et des estimations de la durée de vie utile, peuvent fausser le rendement d’exploitation au niveau de l’immeuble. Le NOI de la même propriété que nous présentons peut ne pas être comparable au NOI de la même propriété déclaré par d’autres FPI qui définissent différemment le NOI de la même propriété.

Le tableau suit:

Urstadt Biddle Properties Inc.

Bénéfice d’exploitation net des mêmes biens

(En milliers, sauf pour le nombre de propriétés et les pourcentages)

Trois mois terminés

31 janvier

2020

2019

% Changement

(Non audité)

(Non audité)

Résultats d’exploitation de la même propriété:

Nombre de propriétés (note 3)

74

Revenus (note 2)

Loyer de base

24 291 $

23 838 $

1,9%

Recouvrements des locataires

7 718

8,213

-6,0%

Autres revenus de la propriété

119

163

-27,3%

32 128 $

32 214 $

-0,3%

Dépenses

Propriété d’exploitation

3,119

3,377

-7,6%

Impôts fonciers

5,597

5 812

-3,7%

Autres charges d’exploitation non récupérables

410

448

-8,4%

9,126

9,637

-5,3%

Bénéfice d’exploitation net des mêmes biens

23 002 $

22 577 $

1,9%

Rapprochement du NOI de la même propriété avec la mesure PCGR la plus directement comparable:

Autres éléments de rapprochement:

Bénéfice d’exploitation net des autres biens non comparables

444

415

Autres revenus d’intérêts

141

77

Autres revenus de dividendes

97

Revenu de résiliation de bail consolidé

209

17

Amortissement consolidé des baux supérieurs et inférieurs au marché

177

135

Revenus locatifs consolidés linéaires

62

436

Capitaux propres dans le résultat net des coentreprises non consolidées

513

342

Bénéfice / (perte) de filiale de FPI imposable

131

172

Revenu / (perte) solaire

(112)

(117)

Revenu / (perte) de stockage

236

219

Gain sur vente de titres négociables

403

Charges d’intérêts

(3 339)

(3 578)

Dépenses générales et administratives

(2 777)

(2 654)

Provision pour pertes sur créances locatives

(343)

(254)

Jetons de présence et frais d’administration

(105)

(108)

Dépréciation et amortissement

(7 135)

(6 940)

Ajustement pour frais intersociétés et autres

(1 244)

(1 221)

Total autres réseaux

(13 142)

(12 559)

Produits des activités poursuivies

9 860

10 018

Gain (perte) sur la vente de biens immobiliers

(339)

Revenu net

9 521

10 018

Résultat net attribuable aux intérêts non contrôlants

(1 038)

(1 101)

Bénéfice net attribuable à Urstadt Biddle Properties Inc.

8 483 $

8 917 $

Ratio des frais d’exploitation d’une même propriété (note 1)

88,6%

89,4%

Note 1 – Représente le pourcentage des charges d’exploitation de la propriété et de la taxe foncière

Note 2 – Exclut les loyers linéaires, les loyers de location supérieurs ou inférieurs à ceux du marché, les revenus de résiliation de bail et les charges pour créances irrécouvrables.

Note 3 – Comprend uniquement les propriétés détenues pendant toute la période des deux périodes présentées

Urstadt Biddle Properties Inc. (NYSE: UBA et UBP)

Faits saillants du bilan

(en milliers)

31 janvier

31 octobre,

2020

2019

(Non audité)

Les atouts

Trésorerie et équivalents de trésorerie

14 278 $

94 079 $

Investissements immobiliers avant amortissement cumulé

1 143 018 $

1 141 770 $

Investissements et avances dans des coentreprises non consolidées

29 046 $

29 374 $

Actif total

993 852 $

1 072 304 $

Passifs

Ligne de crédit renouvelable

$ –

$ –

Billets hypothécaires à payer et autres prêts

304 947 $

306 606 $

Responsabilités totales

343,188 $

414 704 $

Intérêts incontrôlables rachetables

76,720 $

77 876 $

Stock préféré

225 000 $

225 000 $

Équité totale des actionnaires

573 944 $

579 724 $

Contacts

Willing L. Biddle, PDG ou

John T. Hayes, directeur financier

Urstadt Biddle Properties Inc.

(203) 863-8200

Lire l’article complet ici



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *